Les arbres de Véronica

Si Véronica pratique  depuis longtemps la miniature à l'échelle 1:12ème, construisant maisons de poupées et vitrines, elle s'intéresse également au décor et à la mise en scène des réseaux en réalisant les arbres après s'être plongée dans la lecture de quelques livres de botanique !

La réalisation d'un arbre
La structure générale des arbres, pour l'exemple un peuplier, est classiquement réalisée en fil de cuivre électrique multibrins de récupération, dénudé et coupé en tronçons d'environ 200mm.


Véronica regroupe ensuite 8 à 10 tronçons, qu'elle torsade à la base afin de constituer le tronc.



Puis l'arbre est mis en forme en détachant du tronc des branches qui sont ensuite ramifiées, puis taillées à bonne longueur.



Si la forme générale du peuplier est déjà suggérée dès cette étape, il lui manque toutefois quelques branches intermédiaires qui seront mis en forme de façon indépendante, puis rapportées par soudure à l'étain, on en profitera d'ailleurs pour souder de tronc et la base des premières branches torsadées afin de renforcer la structure et d'éviter tous risques de séparation des brins avant l'application de l'enduit formant l'écorce.





L'écorce
La structure de l'arbre est ensuite immergée dans un mélange liquide de colle à bois et de sciure fine, avant d'être mis à sécher.



Cette opération peut se renouveler jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant, c'est à dire laissant apparaître une surface d'écorce légèrement irrégulière, tout en masquant la structure torsadée des branches.
Attention également lorsque vous traitez de nombreux sujets à bien séparer chacun d'entre eux durant le séchage afin d'éviter de les coller entre-eux.
Les peupliers sont maintenant prêt pour la mise en peinture des troncs.



Pour cela, Véronica utilise un mélange de peintures acryliques gris-verdâtre, elle applique une première couche d'Ombre naturelle et de gris de Payne, suivie d'un drybrush d'Ombre brûlée et de Sienne naturelle.  



La mise en place du feuillage
Les arbres réalisés par Véronica sont maintenant prêts à recevoir leur feuillage.
Délaissant pour une fois le classique feuillage mousse et les filets floqués développés par Heki ou Woodland, j'ai essayé les feuillages Mini-Natur.
Ceux-ci se présentent sous la forme d'un filet aux larges mailles, au flocage évoquant parfaitement la surface des feuilles, en outre, ils sont disponibles aux quatre teintes des saisons.
La première opération consiste donc à découper dans la largeur du filet des ramures au ciseau.



Celles-ci seront ensuite mis en place sur l'arbre, collées d'un simple point de colle à bois, sur les branches torsadées, comme ici, pour le pommier.
Le feuillage pommier n'existant pas dans la gamme, j'ai utilisé la référence chêne !



Un décor au rythme des saisons
Quoi qu'il en soit, les résultats obtenus avec cette technique sont très satisfaisant, mais surtout, ils permettent effectivement d'évoquer sur nos réseaux le rythme des saisons.
En effet, il est bien rare de voir des installations reproduire un paysage hivernal, laissant apparaître les ramifications des arbres, comme cette forêt vosgienne non loin de Saverne, alors qu'il est finalement très facile de composer des ambiances très différentes sur un même thème, en témoigne ces peupliers de début de printemps et de fin d'automne.






04/01/2007
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi