Les heurtoirs

Comme leur nom l'indique, les heurtoirs sont des appareils destinés à arrêter les véhicules arrivant avec une certaine vitesse sur des voies en cul-de-sac, ou des voies terminus dans les gares de tête. A la vérité le heurtoir ne doit être là que comme instrument de garantie et les véhicules, machines ou wagons doivent toujours s'arrêter à une certaine distance sans le toucher.  Il doit néanmoins être capable de résister au choc provenant d'un wagon circulant à vitesse ordinaire.





Les heurtoirs sont généralement réalisés en métal ou en béton, parfois complété d'un lourd massif de terre retenue latéralement par des murs. Dans tous les cas, la traverse de choc est constituée d'une poutre en bois horizontale, disposée à hauteur des tampons du matériel roulant.

La disposition des heurtoirs varie naturellement avec la destination des voies qui les précèdent, la nature des chocs auxquels ils vont être exposés.




Ainsi, dans les grandes gares terminus, comme à Paris par exemple, les heurtoirs établis aux extrémités des voies principales, devant protéger le bâtiment de la gare et ses abords, sont constitués très solidement, ce qui n'a pas empêcher un train de traverser la gare Montparnasse pour terminer sa course folle en contre-bas…

Les heurtoirs disposés sur des voies de garages ont évidemment moins d'importance et peuvent être constitués d'une armature métallique. Par contre, toutes les voies de en cul-de-sac servant à la manœuvre régulière des trains doivent avoir des heurtoirs très solides en terre et maçonnerie ou bloc béton.

Quel que soit le type de heurtoirs, leur reproduction en miniature par un amateur ne posera aucun problème en utilisant des profilés pour des heurtoirs en rail ; un bloc de polystyrène extrudé comme base pour un solide heurtoir en maçonnerie spéciale ou encore de la carte plastique pour les heurtoirs béton bi-blocs.




Les photos ci-dessous devraient vous permettre de faire votre choix et vous aider dans vos réalisations.







14/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi