Un parc à ferraille

Quelques vieîlles traverses disposées au sol, et voilà un parc à ferraille regroupant près d'une voie de service tirrefonds, eclisses, sabots de rails. Un détail évocateur, facile à reproduire.

De la réalité...

Vous pouvez les réaliser vous-même à partir de traverses plastiques de récupération ou de baguettes bois de bonne section ou encore mettre en œuvre les parcs que je vous propose à l’échelle H0, en tirage limité, via la boutique de l’Atelier Bruno Moret.

 

Du réel...

 

 

 

 

 

 

... à la miniature !

La première étape de leur décoration consiste à un lavage au produit vaisselle afin de bien les dégraisser des agents démoulant.

Suivra l’application d’une couche de base de Railroad Tie Brown disponible chez Polly Scale.

 

 

Avant le complet séchage de celle-ci, je recouvre généreusement la surface d’une couche de terre à décor, ici Poussière TD 20 de GPP, mais l’équivalent existe chez Zébulon.

Puis je brosse l’ensemble pour évacuer l’excédent.

 

 

 

L'ensemble sera ensuite éclairci d'une pointe de couleur sable acrylique, appliquée en drybrush, puis estompée à la brosse.

 

 

Après séchage, j’évoque les traces de rouille laissées par les semelles des rails, s’agissant de vieilles traverses…

J’utilise pour cela une teinte rouille Polly Scale, dans le cas présent il s’agissait simplement du Zinc Chrome Primer additionné d’une pointe de pigment Sennelier Brun de Madère 471, appliqué avant mesure à l’aide d’un pinceau fin.

 

 

Cette opération est immédiatement suivie par un estompage à l’aide d’une brosse à poils durs.

 

 

Les ferrures d’angle seront traitées avec les mêmes teintes,  mais sans estompage dans ce cas.

 

La décoration se termine par l’application de terre à décor blanche, largement estompée à la brosse.

 

 

Et voilà le résultat...

 

 

Garnissage des parcs, mise en place des détails

Il reste maintenant à garnir ces parcs : vieux tirrefonds, leviers d’aiguilles, éclisses, semelles de voie… voir parc à charbon, vous avez l’embarras du choix !

 

 

Pour mon exemple, j’ai décoré mon petit parc d’un tas de tirrefonds rouillés réalisés dans des longueurs de 2 mm de tige laiton de 0.3 mm de diamètre, la tête étant figurée d’un écrasement à la pince plate.

J’ai ensuite constitué une séparation à l’aide de caniveaux en béton, venant de longueur de profilé Evergreen Channel 262, découpés  à l’aide d’un Chopper NMSL en sections de 9 mm.

 

 

Leur décoration se fait au gris acrylique estompé à la terre à décor Poussière.

J’ai également mis en place quelques renvois d’angle pour barres rigides, pièces disponibles chez Apogée vapeur ainsi qu’un levier d’aiguille réformé, le tout largement rouillé…

Pour terminer, j’ai disposé quelques touffes d’herbe Mini-Nature 717-24 qui ont réussies à pousser entre deux traverses. La nature reprend toujours ses droits, même sur nos réseaux !

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu’à intégrer ce parc le long d’une voie de débord ou dans une cours marchandises…



15/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi