Assemblage tender 140 PO série 5000

Pour l'exploitation du réseau reproduisant le site des Eyzies-de-Tayac en 1907, j'avais besoin d'une reproduction des 140 série 5000, alors nouvellement mises en service.
Aucune reproduction de ces machines n'existant dans le commerce, je me suis donc lancé dans l'étude de ma première locomotive en laiton et bronze. Le modèle est donc réalisé en laiton photogravé et pièces en bronze à la cire perdue. L'alimentation est en 2 rails courant continu, la prise de courant se fait par palpeurs sur les roues de la machine. La motorisation est assurée par un moto-réducteur PORTESCAP RG4  placé dans la locomotive. Les roues sont aux normes NEM, d'origine ROMFORD.
L'attelage arrière du tender est doté d'un véritable système à élongation avec tête d'attelage NEM.

 



Dégrapper les longerons côté gauche (174) et (175). Vérifier successivement que les paliers d'axes des essieux rentrent parfaitement dans les logements des 2 éléments à superposer.
Plier à 90° le longeron intérieur (174).
Mettre en forme le fond de cuve (178) en le roulant sur un diamètre de 1 mm.
Introduire les pattes du fond (178) dans les logements des longerons extérieur (175) et intérieur (174).
Souder par l'arrière.
Mettre en place les boites d'essieux (226). Souder par l'arrière. Aléser les portées d'axe de roues au diamètre.

En ce qui concerne la mise en place des boites d'essieux (226), on peut envisager deux cas :
    - Soit vous décorez votre machine en version PO d'origine gris et noir. Dans ce cas les boites seront noires et les longerons du tender gris, il est préférable alors de peindre à part ces éléments chacun dans leur couleur et de les coller à l'araldite à la fin des travaux de décoration, ce qui évitera de fastidieuses séances de masquage.
    - Soit vous décorez votre machine en version SNCF. Dans ce cas alors, vous pouvez poser les boites à ce stade, en effet, l'ensemble des boites et du longeron sera peint en noir.

 

Mettez enfin en place la cale (182) à l'arrière du longeron sur les pattes du fond de cuve (178), présentez le support de sabots (183) équipé de ses 4 sabots de frein (184), et soudez l'ensemble. Repliez alors les sabots de frein de manière à les disposer face aux voiles des roues.

Répétez l'opération pour l'ensemble longeron droit.


 

Pliez à 90° deux fois à l'arrière du tablier supérieur du châssis (171), et rabattre vers l'avant la traverse. Les plis s'effectuent à l'intérieur des traits de gravure.
Soudez les bords de rives droit et gauche (180) et (181).
Formez la traverse arrière (216) en réalisant l'arrondi central sur un diamètre de 10 mm et en rabattant les côtés de manière à pouvoir encliqueter celle-ci sur les supports de lanterne arrières des bords de rives faisant ainsi office de guides de positionnement. Quant tout est en place, soudez la traverse arrière, puis les tampons (225) ainsi que les supports de chaîne (217). Equipez ensuite la traverse avant de ses deux tampons (222) et des attaches (218).
Soudez enfin l'axe du ressort de rappel d'élongation (220) ainsi que l'axe du timon d'attelage avant (221).


 

Pliez à 90° les marchepieds (185), (186), (187) et (188), et soudez les marches (189). Arasez ensuite soigneusement les soudures au dos des marchepieds, puis soudez les renforts (193) sur les marchepieds AV, et (194) sur les marchepieds AR.


 

Mettez alors en place et souder les marchepieds AR sur (171.
Poncez avec soin les soudures sur le dessus du tablier (171).


 

Mettez en forme la tête d'attelage NEM (191) et renforcez par soudure la partie inférieure du boîtier. Soudez celle-ci sur le pivot d'élongation (190). Soudez alors les 2 renforts (192) en place.


 

Souder les deux marchepieds avant sur le châssis inférieur (173).
A l'aide des deux vis M 1.6, mettre en place le châssis intermédiaire (172) sur (173), puis l'ensemble attelage à élongation. Coiffer du tablier supérieur (171) et visser.
Mettre en place le ressort de rappel du timon d'élongation et vérifier le bon fonctionnement du système.
Utiliser de l'huile de silicone pour la lubrification du système. On peut aussi réaliser une cale d'épaisseur en bristol à intercaler entre (172) et (173), en se servant du châssis intermédiaire comme gabarit.

 

Pliez à 90° les deux côtés du renfort de caisse (197), ainsi que vers l'extérieur les 6 supports de rambardes, et soudez les 6 écrous M 1.6 dans leurs logements.
Rapportez alors la caisse du tender (198) sur son renfort en positionnant les supports de rambardes dans les fentes prévues à cet effet.
Equipez la caisse de tender des mains montoires avant, réalisées en fil de 0.4 mm, ainsi que des 3 robinets de jauge (224).


 

Mettez en forme les deux collerettes (199) en les roulant sur un diamètre de 1 mm, puis soudez les sur la caisse par l'intérieur.


 

Equipez le coffre de sa façade arrière (195) et soudez par l'intérieur le dessus de coffre (196). Mettez alors en forme et souder les poignées de l'ensemble des portes du coffre.
Formez les rambardes en U selon le gabarit, et enfilez les deux supports de rambarde arrière (213), puis l'ensemble dans les supports le long de la caisse et soudez les supports (213) par l'intérieur.


 

Mettez en forme le plancher de fond de soute (200) en vous servant des parois latérales de soute (201) et (202) comme gabarit, et soudez l'ensemble.
Introduisez par le dessous le support d'articulation de la passerelle avant (204) et soudez.
Présentez alors un fil de 0.4 dans le support d'articulation et soudez la passerelle (205) sur le fil après l'avoir roulé sur un diamètre de 20 mm.


 

Formez les deux coffres avant (209) et (211) en vous servant des dessus (210) et (212) comme gabarit, puis mettez en place sur (200) et soudez.


 

Mettez en forme les côtés des trappes à eau (207). Equipez les dessus (208) des poignées en fil de 0.4, repliez les pattes d'articulation et soudez (208) sur (207).
Introduisez les ergots de positionnement de (207) dans la base (206) et soudez l'ensemble sur le dessus de caisse (203), en n'oubliant pas d'intégrer un fil de 0.4 recourbé vers l'arrière et figurant les butées d'arrêt des couvercles de trappes.


 

Soudez alors le dessus de caisse (203) sur l'ensemble plancher avant et soute à charbon, et introduisez ce nouvel ensemble Dessus de caisse/Soute à charbon dans la caisse, l'ensemble venant en butée sur le renfort de caisse. Soudez.


 

Mettez en place la colonne de frein (227) ainsi que le support de timbre (215) à l'avant de la collerette gauche. Soudez un axe de 0.4 sur ce support, enfilez sur cet axe le bras de timbre et écrasez à la pince l'extrémité de l'axe de manière à conserver un mouvement de rotation du bras sur l'axe. Soudez le timbre (223) sur son support
Mettez en place les leviers de commande des trappes (214) et soudez sur la caisse par l'intérieur.

 






 

 

 

 

 

 



09/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi