Le montage des bâtiments en moulage de plâtre

Le montage des bâtiments en plâtre ou Pierre Synthétique exige une mise en oeuvre particulière.  En effet, le plâtre n'est pas une matière totalement inerte, et entre le moment de la prise et le complet séchage de la pièce, on constate une expansion de l'ordre de 1,5 à 3%.

En outre, les tirages en plâtre ne pourront en aucun cas remédier à un mauvais équerrage des pièces du modèle maître qui doit être réalisé avec le plus grand soin.

Enfin, le moule, à cause de sa souplesse, peut aussi être à l'origine de certaines déformations.

Tous ces facteurs participent évidemment à une dérive, parfois importante, de la géométrie des pièces moulées, qui doit donc être compensée au montage.

 

 

Les outils

Le montage des bâtiments en moulage de plâtre fait appel à l'outillage de base de tout modéliste :

- Un cutter à lames sécables,

- un couteau à peindre pour masquer les raccords entre les pièces

- Une équerre à chapeau pour vérifier l'équerrage des murs pendant le montage

- Du papier de verre pour poncer les faces arrières des murs qui peuvent présenter des défauts de moulage,  pour affiner une pièce et pour procéder aux ajustages nécessaires.

- Un polissoir en fibre de verre pour gratter les traces de colle avant la décoration au pastel, pour effacer les débordements de peinture sur les parements,

- Une scie à denture fine, genre Maxicraft,

- Un réglet, ces ciseaux, un gros pinceau, des élastiques...

 

Les produits

Enfin, les produits nécessaires au montage des maquettes en plâtre sont soit des enduits de raccords, soit des colles :

- Enduit à raccords pour colmater les joints entre deux pièces d'une maquette, qui est tout simplement le même plâtre que celui utilisé pour le moulage des pièces.

- Colle araldite pour la mise en place des portes et des fenêtres.

- Colle cyano pour le montage du bâtiment et des accessoires

- Colle vinylique pour le montage du bâtiment.

 

La préparation des pièces

La première opération consiste à ébarber les pièces brutes de moulage, à les ajuster entre elles, à poncer les faces arrières et à boucher les trous éventuels avec le plâtre ayant servi au moulage.

 

 

Il faudra ensuite préparer l'encastrement des portes et des fenêtres, en dégageant les feuillures réalisées au dos des pièces, des éventuelles bavures de moulage. Les huisseries quant à elles, ne seront installées qu'après la décoration de la maçonnerie.

 

 

En ce qui concerne les toitures, vous pouvez utiliser des éléments en plastique du commerce. Si toutefois, vous vouliez réaliser celles-ci en moulage de plâtre, il sera certainement nécessaire d'affiner les pièces issues de moulage, par ponçage, jusqu'à réduire l'épaisseur visible de la tranche à 2 ou 3 mm. Il faudra encore y réaliser une rainure pour la mise en place des gouttières à l'aide du cutter OLFA P450 disponible chez ZEBULON. Pour les gouttières, utilisez la référence MKD 450.

Précisons s'il en était besoin, que les éléments de toiture ainsi traités sont d'une grande fragilité, et qu'il convient de les manipuler avec le plus grand soin.

Quoi qu'il en soit, après toutes ces opérations de préparation, dépoussiérez à fond vos pièces avec un gros pinceau.

 

L'assemblage des pièces :

Il est nécessaire en effet de travailler sur des surfaces parfaitement propres et dépoussiérées.

Suivant le goût et l'expérience de chacun, il est possible d'assembler les éléments avec une colle type cyano, ou type vinylique à prise rapide.

Dans le premier cas, l'utilisation d'une colle cyano exige une grande maîtrise car le collage est instantané. Il n'existe donc aucune possibilité de réglage du positionnement des pièces qui doivent de ce fait être parfaitement ajustées et maintenues en place durant cette opération. L'avantage évident de ce collage est sa grande rapidité, et sa solidité.

 

 

Dans le cas de l'utilisation d'une colle à bois vinylique, encollez les surfaces en contact, présentez les murs, vérifiez la perpendicularité des murs avec une équerre à chapeau. Maintenez alors les pièces jusqu'au parfait séchage de la colle. Pour cela servez-vous d'élastiques, n'utilisez jamais de serre-joint classique en métal sous peine de briser les pièces. Par contre les modèles de serre-joint en plastique «Psy» conviennent parfaitement à ce travail.

Il est aussi possible de consolider le collage par la mise en place d'une baguette de 5X5 mm aux angles. Dans le cas de l'assemblage d'un corps de bâtiment à 4 murs, cas le plus fréquent, l'encollage des 4 angles se fera naturellement en même temps.

 

Le masquage des joints

Généralement, il est possible de cacher les assemblages par les descentes de gouttières. Toutefois, dans certains cas, il peut être nécessaire d'effectuer un masticage.

Protégez alors la gravure des pièces par un adhésif genre TESA crêpe, et employez le plâtre utilisé pour le moulage des pièces comme enduit de bouchage, afin d'éviter tout problème en ce qui concerne l'absorption ultérieure des pigments des pastels lors de la décoration de l'ensemble.

 

 

Le plâtre de bouchage s'utilise alors assez liquide et s'applique au couteau à peindre. Mais avant toute opération, humectez la surface des pièces à travailler afin d'éviter que la masse de plâtre n'absorbe l'eau de l'enduit, laissant à la surface de la pièce une pâte sèche impossible à étaler.

 

 

L'assemblage des toitures

Vous pouvez coller définitivement la toiture sur la maquette, ou la rendre amovible afin de pouvoir changer les ampoules de l'éclairage intérieur, ou de réaliser un aménagement par exemple...

Dans le cas d'une toiture amovible, réalisez deux faux pignons dans du carton plume de 10 mm d'épaisseur. L'angle de la toiture sera pris sur les murs pignons de la maquette. Prévoyez une partie droite d'environ 10 mm permettant ensuite l'encastrement de l'ensemble entre les murs de la maquette.

Sur ces deux faux pignons, collez un carton fort de 2 mm d'épaisseur taillé en forme de V, sur lequel vous collerez les éléments de toiture.

Dans le cas d'une toiture fixe, commencez la décoration de la maquette au pastel, collez les portes et fenêtres, mettez éventuellement en place l'aménagement intérieur avant de coller les éléments de toiture.



 

 

 

 



09/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi